La posture assise parfaite

par LaBekasse
699 vues
Posture assise parfaite
Qui comme moi, n’a pas eu mal au dos, aux épaules ou au cou après avoir passé deux heures devant son ordinateur ?
 
J’ai essayé de modifier la hauteur de mon écran, celui de ma chaise… mais ce n’était pas le matériel qui était en cause, c’était moi !
 
Puis je suis tombée sur l’article de Pure Santé : « Êtes-vous sûr d’être bien assis là ?« .
 
Et lorsque j’ai lu la petite phrase « Un chiffre résume le problème : les personnes qui restent assises le plus longtemps ont un risque de mort prématurée qui peut augmenter jusqu’à 49 % » j’ai eu un petit déclic et je me suis dit que ça valait le coup de faire quelques efforts pour ma santé et mon bien-être. Le minimum syndical serait de se lever au moins une fois par heure, de faire le tour de sa chaise, et de revenir se rasseoir…. mais qui fait ça ?
 
Alors on se prend en main, on fait ses courses à pieds si possible, on monte les escaliers plutôt que de prendre l’ascenseur, on se promène et on fait des randonnées le week-end… il y a mille façons de faire des exercices, à chacun de trouver celle qui lui convient le mieux.
 
Bien sûr ce n’est pas facile d’appliquer toutes ces recommandations du jour au lendemain, mais doucement, étape par étape, je m’applique à pratiquer ces petits gestes simples et modifier mes habitudes de vie.
La posture assise parfaite

Je vous mets l’intégralité de l’article de Pure Santé :
__________________________________________________
Êtes-vous bien assis, là ?

Si vous êtes assis alors que vous lisez cette lettre, la question est: êtes vous bien assis ?

 

Cette infographie peut vous aider à vérifier les 5 points essentiels pour bien s’asseoir :

 
1. La colonne vertébrale doit être appuyée contre la chaise. Pour un soutien additionnel, vous pouvez ajouter un coussin. 
2. La tête doit être centrée et équilibrée sur la courbe de la colonne vertébrale.
3. Les coudes sont placés contre des accoudoirs légèrement en contrebas du bureau, ce qui permet de détendre les épaules.
4. Les fesses sont bien ancrées contre le derrière de la chaise.

5. Les pieds doivent être bien positionnés à plat contre le sol. Si ce n’est pas le cas, baissez votre chaise.

 

 Voilà comment il faut s’asseoir.

 

Maintenant, n’oubliez pas une chose : être assis est en soi un facteur de risque de développer toutes sortes de maladies, du diabète aux maladies cardiaques en passant par le surpoids, même si vous faites beaucoup d’exercice.

 

Un chiffre résume le problème : les personnes qui restent assises le plus longtemps ont un risque de mort prématurée qui peut augmenter jusqu’à 49 % !!

 
Être assis est une calamité moderne, et nos ancêtres avaient parfaitement identifié les risques du « confort à outrance ». Si vous avez déjà posé vos fesses sur une bergère Louis XVI, vous voyez ce que je veux dire (et encore, c’était le must pour l’époque).
 
Bref, tout ça pour dire que si vous passez l’essentiel de votre journée assis, il est impératif de prendre les devants pour limiter les dégâts sur votre squelette, vos muscles, vos tendons et vos artères.

Le minimum syndical est de vous lever au moins une fois par heure, de faire le tour de votre chaise, et de revenir vous rasseoir. Mais il est souhaitable d’en faire plus.

Alors il est possible que les conseils que je vous donne puissent vous faire passer pour un « original » parmi vos collègues, mais franchement, vous n’avez pas trop le choix.

Avant une réunion : le petit pas du flamant rose

Penchez doucement votre tête vers votre épaule droite, puis vers l’épaule gauche. Recommencez 5 fois.Soulevez un pied et tendez la jambe, fléchissez la cheville en dressant les orteils vers le haut, puis vers le bas, recommencez 10 fois, puis même chose avec l’autre jambe. Ensuite, faites des cercles avec vos orteils, dans le sens des aiguilles d’une montre, puis dans l’autre sens. Puis l’autre pied.

Avant de taper à l’ordinateur

Tendez un bras, la paume vers le bas. Tendez l’autre bras en baissant les doigts vers le bas. Tenez la position 3 secondes puis tendez les doigts vers le haut, pendant 3 secondes. Changez de bras, et recommencez 3 fois.

 

Au photocopieur

Pendant que le photocopieur tourne, appuyez-vous à la table et levez la jambe vers l’arrière et le côté, en la maintenant droite. Redescendez lentement. Faites de même avec l’autre jambe. 
Dans la même position, pliez votre genou pour remonter votre jambe vers l’arrière, puis vers l’avant, pendant 30 secondes. Puis faites-le avec l’autre jambe.

Si vous croisez quelqu’un, faites un sourire, ça peut passer…

 En lisant un rapport

Vos collègues vous verront concentré sur le compte-rendu de la dernière réunion. Mais ce qu’ils ne verront pas, c’est que vous êtes en train de renforcer vos abdominaux et détendre les muscles de vos jambes.
Assis bien droit sur votre fauteuil, les pieds à plat, contractez vos abdominaux et levez une jambe horizontalement aussi haut que possible, à la hauteur de vos hanches. Tenez la position 10 secondes, puis baissez la jambe. Recommencez 15 fois puis changez de jambe.

Vous pouvez aussi maintenir cette position les jambes l’une sur l’autre, jusqu’à ce que vos muscles soient fatigués.

 

Voilà. Vous serez peut-être « l’original du 3e étage, chez Digiprech ». Mais un original en bonne santé.

Vous pouvez-vous abonner à la lettre de Pure Santé ici : Lettre d’information

Votre avis est important, laissez un commentaire

Vous aimerez aussi